logo blog

Facebook lance les clips musicaux sur Facebook Watch

Actualités Réseaux sociaux

par Camille Lauga le 8 janvier 2021

Facebook lance la diffusion de clips vidéo officiels sur sa plateforme vidéo : la fonctionnalité a débarqué dans un premier temps aux USA pour un test, avant de se généraliser au monde entier ! Plusieurs artistes auraient déjà reçu un message les informant de la possibilité d’ajouter des clips à leur page

Comment ajouter un clip musical sur Facebook ?

Les artistes n’auront même pas besoin de télécharger manuellement leur clip vidéo sur leur page : un nouveau paramètre leur permettra, une fois activé, d’autoriser le réseau social à ajouter automatiquement les clips dans un nouvel onglet de la page.

Une fois cette fonctionnalité en place, chaque artiste sera libre de modifier les vidéos à tout moment. Ceux qui n’auront pas fait la manœuvre verront une nouvelle page officielle se créer. Celle-ci sera entièrement gérée par Facebook, et la communauté pourra y accéder par l’intermédiaire de l’onglet « Facebook Watch ».

Les nouvelles fonctionnalités associées aux clips vidéo Facebook

En mettant en place les clips officiels sur leur page, les artistes autorisent Facebook à améliorer les statistiques générées avec des données sur les likes, les partages, les vues, les commentaires et tous les engagements d’une manière générale.

De plus, les artistes vont également pouvoir publier des posts automatiques avec le titre et la description de la vidéo, tout en y ajoutant des tags (mots-clés) et une vignette personnalisée.

Une nouvelle manière de défier YouTube

Ce développement de Facebook du côté des artistes et plus spécifiquement de la musique intervient incontestablement comme une nouvelle tentative de faire concurrence face à l’hégémonie YouTube dans le domaine.

Aujourd’hui encore, la plateforme vidéo regroupe 46 % des contenus musicaux du monde hors de Chine, selon une enquête réalisée par IFPI. 

L’année dernière déjà, on apprenait que Facebook négociait avec les trois principaux labels musicaux (Universal Music Group, Sony Music et Warner Music Group) au sujet des droits d’auteur. À l’époque, les labels avaient manifesté leur intérêt pour une alternative à YouTube qui, selon eux, ne rémunère pas assez.


L'auteur

Camille Lauga


Laisser une réponse

 


bouton up
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez