logo blog

Bientôt de la publicité ciblée dans les conversations privées Messenger ?

Actualités Réseaux sociaux Webmarketing

par Camille Lauga le 14 janvier 2020

Alors que beaucoup de membres de Facebook pensent être épiés lorsqu’ils utilisent le réseau social, la découverte au mois d’août d’une nouvelle demande de brevet par la société américaine ne devrait pas les rassurer. En effet, dans les mois à venir, de la publicité ciblée pourrait bien envahir les conversations privées dans Messenger.

Un plug-in pour placer de la publicité ciblée dans Messenger breveté

Les faits et gestes de Facebook sont scrutés de près ces derniers mois tant le réseau social s’est retrouvé plusieurs fois au cœur de scandales liés à la protection des données. Aussi, il n’est pas étonnant que la découverte d’une énième demande de brevet fasse beaucoup parler.

Il faut dire que cette demande de brevet n’est pas vraiment anodine puisqu’il concerne un plug-in qui pourrait permettre de diffuser de la publicité ciblée dans les conversations privées Messenger

Jusque-là, de la publicité était déjà présente sur Messenger via les jeux ou via les services additionnels proposés par la messagerie instantanée made in Facebook. En revanche, les conversations privées étaient épargnées.

D’ici quelques mois, ce ne pourrait donc plus être le cas et c’est bien de la publicité ciblée que semble vouloir vendre la société américaine aux annonceurs. Autrement dit, le fameux plug-in devrait utiliser les données de localisation de l’utilisateur mais aussi le contenu de ses échanges privés sur Messenger pour lui proposer des publicités susceptibles de l’intéresser.

Ceux qui suivent l’actualité des nouvelles technologies penseront immédiatement à DeepText, une intelligence artificielle présentée en 2016 et capable de proposer en temps réel aux utilisateurs des actions à accomplir sur la base de leurs conversations. Un « j’ai faim » adressé à un ami peut ainsi suffire pour recevoir quasi instantanément une publicité pour un restaurant proche de chez vous.

Et la confidentialité des conversations privées alors ?

Déjà épinglé à plusieurs reprises pour des problèmes de confidentialité des données qu’il collecte, Facebook pourrait de nouveau jouer avec le feu si l’arrivée de la publicité ciblée dans les conversations privées de Messenger se confirmait.

Pour l’heure, la société américaine a toutefois souhaité calmer le jeu en précisant qu’elle déposait de nombreuses demandes de brevets mais que tous ne se retrouvaient pas nécessairement dans les produits conçus.

Pourtant, il faut l’admettre, beaucoup d’observateurs ont du mal à croire Facebook, Mark Zuckerberg, le PDG de l’entreprise, ayant annoncé quelques mois plus tôt qu’il désirait réorienter sa société autour de la messagerie privée et du cryptage.

Facebook devra en tout cas jouer à l’équilibriste car l’arrivée de la publicité ciblée sur Messenger ne pourra qu’amplifier les voix qui disent que le réseau social écoute déjà ses utilisateurs pour séduire les annonceurs. Réponse dans les mois à venir…


L'auteur

Camille Lauga


Laisser une réponse

 


bouton up
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez