logo blog

Site en panne ? Comment réagir

Outils web

par Alexandre Voirin le 28 juin 2012

Oui, ça arrive encore ! Malgré le développement de CMS ultra performants, malgré des développeurs dévoués corps et âmes au bon développement et à la maintenance de votre site il arrive parfois que ce dernier plante, qu’il y ait des liens morts etc. C’est beaucoup plus fréquent qu’on ne le croit et, bien souvent, le responsable du site tarde a en être informé. Ceci est fort dommage dans la mesure où un site inaccessible implique au mieux une perte de chiffre d’affaires et, au pire, une perte de crédibilité. Or, surtout pour un site marchand, la crédibilité sur internet c’est le nerf de la guerre. Souvent ce n’est pas directement lié à votre site, parfois c’est hébergeur qui plante, en tous les cas il convient de prévenir ce genre de désagréments. Voici nos astuces.

Utilisez des services qui surveillent la disponibilité de votre site

Des services plutôt bien faits existent pour surveiller la bonne disponibilité de votre site. Utilisez-les ! Ils vous fourniront des rapports automatiques généralement plutôt bien faits

Uptrends est l’un des plus connus. Il propose des services plutôt développés et qui répondent aux critères basiques de la vérification. Les résultats sont poussés pertinents. Nous vous le recommandons fortement. A retrouver sur www.uptrends.com.

Pingwy a la particularité d’être en français et fonctionne très bien également. A retrouver sur www.pingwy.com

InternetVista est un outil un peu plus poussé. Il vous propose une surveillance complète mais est un peu plus compliqué à mettre en place. A retrouver sur www.internetvista.com

Terminons avec Webmetrics.com. Il s’agit là de l’offre la plus poussée et la plus professionnelle du marché. Vous pouvez pousser la veille à l’extrême avec des applications spécifiques. A découvrir sur www.webmetrics.com

Surveillez les points à risques et reconnaissez les erreurs

Lorsqu’une panne survient, vous devez savoir l’identifier : est-ce une panne du serveur, de la base de données, de temps de réponse, de DNS etc. Vous devez rapidement être capable de juger de la gravité de la panne afin d’agir en conséquence. Pour ce faire, nous ne pouvons que vous conseiller de développer votre culture générale et de regarder de près le fonctionnement d’un site web. Les outils que nous avons pu décrire ci-dessus vérifierons ces points.

La page affichée en cas d’erreur est à surveiller de près, en particulier la page erreur 404 qui doit permettre à vos utilisateurs de retourner sur votre site web en cas de liens morts. Afin de dédramatiser la situation vous pouvez être créatifs dans la gestion de vos erreurs 404. Jetez donc un oeil par ici pour vous en rendre compte.


L'auteur

Alexandre Voirin

Contributeur pour le blog de l'agence ODW

Laisser une réponse

 


bouton up
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez