logo blog

Google va-t-il boycotter les sites français d’information ?

Référencement

par Alexandre Vernier le 19 octobre 2012

Google peut-il se permettre de boycotter tous les sites d’information d’un pays ? C’est en tout cas la menace que brandit Google face au nouveau projet de loi français menaçant de faire payer les moteurs de recherche pour l’affichage d’extraits de contenus.

Le retour de la « taxe Google »

Soutenue notamment par la ministre de la culture, Mme Filippetti, et bien évidemment les principaux journaux français, ce projet de loi vise à faire payer une taxe à Google lorsqu’il affiche des extraits d’articles sur les résultats de son moteur de recherche. L’objectif de ce projet de loi est de trouver une solution pour taxer Google en France alors que le géant américain utilise habilement le système fiscal européen en basant ses activités européennes à Dublin, pays où l’impôt sur les sociétés s’élève à 12,5%. Conséquence : en 2011, Google a payé à peine 5 millions d’euros d’impôts en France pour un chiffre d’affaires français supérieur à 1,3 milliards d’euros.

Une taxe sur les droits d’auteurs controversée

D’un côté, les éditeurs français se plaignent que Google utilise leur contenu et engrange ainsi des recettes publicitaires grâce à leur travail. De l’autre, Google se défend de ramener mensuellement plus de 4 milliards de visiteurs sur les sites des grands quotidiens français, et qu’une taxe de ce type « mettrait en péril l’existence même de Google ». Google menace donc de ne plus référencer les actualités des éditeurs français.

Google va-t-il  désindexer les sites français d’information ?

Google a déjà brandit cette menace auparavant lors d’un conflit l’opposant à News Corp, l’empire médiatique de Rupert Murdoch. Pour être exact, c’est Rupert Murdoch qui avait menacé Google de retirer ses sites de Google News, ce à quoi avait répondu Google en envoyant le processus de désindexation d’un site internet. Cette fois, c’est Google qui brandit directement la menace. Mais à la différence du conflit précédent, les journaux français, qui font face à une importante baisse de leurs recettes depuis l’avènement de l’internet, sont soutenus par les politiques.

A l’heure actuelle, 30% du trafic des sites d’information provient directement de Google. L’enjeu est donc important pour les deux partis. Selon vous, Google ira-t-il jusqu’à désindexer les sites d’information français ?


L'auteur

Alexandre Vernier

Alexandre Vernier

Co-fondateur ODW et DG d'ODW Régie. Je conseille les entreprises dans l'élaboration et la mise en place de leur stratégie digitale.   www.odw.fr

Laisser une réponse

 


bouton up
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez