logo blog

La recherche vocale va-t-elle bouleverser le SEO ?

Référencement

par Florent Boquier le 26 avril 2016

On a tous entendu parler de la recherche vocale, cependant nous sommes encore nombreux à être réticents quant à son utilisation. Tout du moins en France, car de l’autre côté de l’Atlantique un américain sur quatre utilise déjà cette technologie quotidiennement pour effectuer une recherche sur le web.

Dans l’imaginaire collectif, la recherche vocale renvoie régulièrement à un résultat approximatif ou à une erreur de compréhension. Toutefois, cette ère semble révolue. Désormais, la recherche vocale de Google a un taux d’erreur de 8% contre 23% en 2013 ce qui la situe non loin du taux d’erreur manuscrit (4%).

Aussi, l’émergence et la prolifération des objets connectés favorisent son utilisation. Il est temps de s’y faire, la recherche vocale arrive à maturité et quelques changements sont à prévoir concernant le SEO.

 

L’émergence des mots clés de longue traîne

La recherche de mots clés pertinents et qualifiés est la base du métier de référenceur. Actuellement, un mot clé est généralement court – entre 1 et 2 mots maximum – et ne possède pas toujours une syntaxe correcte.

C’est probablement sur ce point que le SEO va évoluer le plus fortement. La recherche vocale risque de favoriser la recherche dite « de longue traîne », c’est-à-dire basée sur un plus grand nombre de mots. Une recherche plus spontanée, naturelle et sous forme interrogative ! L’intérêt n’est plus de se focaliser sur l’étude de différents mots-clés pour optimiser une page, mais de cibler un thème précis et de répondre à la question à laquelle sa page web se réfère.

L’objectif devient donc de se positionner comme le spécialiste de la question et des recherches associées. Comment, Pourquoi, Qui, Quand, Où, Comment et Combien vont devenir vos meilleurs amis. Si vous en doutez encore, il suffit d’effectuer une recherche sur Google trends pour s’apercevoir que la tendance des recherches sous forme interrogative ne cesse d’être à la hausse ces dernières années.

Recherche vocale : Tendance des recherches, google trend

 

Pourquoi se positionner sur ces requêtes ?

Ne tournons pas autour du pot, la recherche vocale se traduira probablement par une recherche directe. L’expert de la question posée dont le contenu sera le plus pertinent se verra sans aucun doute offrir la première place sur Google.

La question qui se pose alors est de savoir quelle forme prendront ces résultats de recherches : un encart Google ? Une fiche informationnelle via le Knowledge Graph ? Une redirection directe vers le site ? Pour le moment, la question reste sans réponse, mais chacun y va de son propre avis.

Bien que l’avènement de la recherche vocale approche, il n’est pas pour autant question de laisser tomber les mots clés traditionnels dont leur importance reste significative. Il est davantage question de coupler l’ensemble et surtout de s’y préparer, car – selon une étude publiée par la société américaine MindMeld – une personne sur deux effectuera sa recherche sur le web de manière vocale dès 2020.


L'auteur

Florent Boquier

Assistant Chef de projet SEO

1 Commentaire


immobilier tunisie
il y a 3 ans


Un très bon article,
merci pour l’effort et le partage.


Laisser une réponse

 


bouton up
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez