logo blog

4 erreurs fréquentes concernant les e-mailings

Webmarketing

par Alexandre Vernier le 31 octobre 2012

Parmi les outils qui sont à votre disposition en webmarketing, l’e-mailing est certainement l’un des plus anciens. Il est utilisé de manière très fréquente depuis environ une dizaine d’années, assez longtemps donc pour que certaines croyances à son sujet se soient développées. Beaucoup d’erreurs ont été commises, certaines « bonnes pratiques », efficaces il y a quelques années ne le sont plus. L’objectif principal de cet article est de souligner les erreurs les plus fréquentes ainsi que de démontrer le caractère obsolète de certaines « astuces » longtemps utilisées à tort.

« Je dois éviter certains mots-clefs pour passer les filtres spams »

Depuis de nombreuses années, les professionnels du marketing se sont attachés à éviter des mots tels que « gratuit » dans leurs titres ou corps d’e-mailings, de peur d’être classé dans les « spams« . Il est bien loin le temps où l’on était inondé quotidiennement par de tels messages indésirables et où les filtres des boîtes de réception se limitaient à une une indexation de mots-clefs interdits. Les filtres d’aujourd’hui sont bien plus sophistiqués et savent reconnaître quel type de message et surtout quel type d’expéditeur sont légitimes ou non. Dans les faits, des tests sont réalisés fréquemment, vous pouvez le faire vous-même. Utiliser le mot « gratuit » générera certainement un drapeau rouge mais pas l’indexation automatique de votre message dans la catégorie spam. Ainsi, de nos jours, si vous envoyez régulièrement des emails et êtes considéré comme un expéditeur de qualité, vous pouvez indiquer la parution de votre livre blanc gratuit à toute votre base de données sans aucune crainte.

Vos prospects inscrits désirent forcément recevoir un e-mailing

Ils ont coché la case « opt-in » de votre formulaire et vous pensez désormais que votre base de données ne contient que des adresses vérifiées et aptes à lire ce que vous allez pouvoir envoyer ? Vous faites erreur. Toutes les personnes qui cochent la case ne veulent pas forcément recevoir vos emails. Deux options pour expliquer ceci :

  • Les personnes qui ont pu cocher pensaient que vos emails allaient être intéressants, ce qui n’est pas le cas pour eux. Malheureusement ils ne trouvent pas le lien ou ne prennent pas le temps de se désabonner.
  • La case opt-in a été cochée à la va-vite, sans réelle volonté de souscription.

Dans les deux types de scénarios, votre base n’est pas formée à 100% de personnes réceptives. Ne vous fiez pas uniquement au taux de désinscription pour comprendre l’engagement de votre base de données. Prenez ce paramètre en compte. Cette façon de voir les choses au sujet de l’engagement induit notre prochain point : les désinscriptions.

Toutes les désinscriptions sont de mauvais augure

Une désinscription signifie qu’une personne ne veut plus recevoir vos emails. C’est une triste nouvelle mais pas si vite, c’est également un moyen de nettoyer vos bases de données de manière naturelle. Voyez ceci comme une auto-purification. Comme nous le disions précédemment, toutes les adresses de votre base de données ne sont pas réceptives. Pour être efficace, vous devez avoir une base en bonne santé, ce que les désinscrits vous aident à obtenir.

L’e-mail génère des ventes mais pas de nouveaux leads

Vous pensez que l’e-mailing est uniquement un moyen de réveiller d’anciens clients qui vous connaissent déjà ? C’est totalement faux. Les emailings sont très souvent re-transférés par les personnes qui les reçoivent. Un client content s’empressera de transférer un de vos emailings s’il doit vous recommander. N’oubliez pas l’importance de la diffusion de l’information, rendez-vos e-mailings identifiables avec le nom de votre entreprise et une adresse de contact dans le footer. De même, essayez dans la mesure du possible d’intégrer le plus de liens de partage dans le corps de votre emailing.

Enfin, n’oubliez pas que d’autres leviers e-marketing gratuits existent, l’e-mailing n’est pas votre unique option pour vous faire connaître et générer de nouvelles ventes.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Comment utilisez-vous vos e-mailings ?


L'auteur

Alexandre Vernier

Co-fondateur ODW et DG d'ODW Régie. Je conseille les entreprises dans l'élaboration et la mise en place de leur stratégie digitale.   www.odw.fr

Articles similaires



2 Commentaires


4 erreurs fréquentes concernant les e-mailings ‹ Agence Digitale Outils du web – Le blog | Comprendre et entreprendre avec son site | Scoop.it
il y a 8 ans


[…] 4 erreurs fréquentes concernant les e-mailings ‹ Agence Digitale Outils du web &ndash… From outilsduweb.com – Today, 6:15 PM […]

4 erreurs fréquentes concernant les e-mailings ‹ Agence Digitale Outils du web – Le blog | Informatique de gestion TPE | Scoop.it
il y a 9 ans


[…] 4 erreurs fréquentes concernant les e-mailings ‹ Agence Digitale Outils du web &ndash… From outilsduweb.com – Today, 3:18 PM […]


Laisser une réponse

 


bouton up
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez