logo blog

L’e-mail m’a tuer [infographie]

Webmarketing

par Andreas le 4 novembre 2012

Depuis le tout premier e-mail envoyé en 1971, notre dépendance vis-à-vis de notre messagerie n’a cessé de croître. De 247 milliards d’e-mails échangés quotidiennement en 2009 à 507 milliards en 2013 (source : Radicati), le nombre croissant d’e-mails à traiter chaque jour aura fini par complexifier notre histoire avec notre messagerie qui durait pourtant depuis de nombreuses années.

Trop d’e-mails tuent l’e-mail

Certes, l’e-mail a des avantages indéniables : il permet d’être toujours connecté et de partager des informations avec un grand nombre de personnes en même temps. Mais depuis l’essor des smartphones et du développement des bornes wi-fi, il est désormais facile d’en envoyer de presque partout dans le monde à n’importe quel moment de la journée, quitte à en abuser. Un sondage réalisé par Harris interactive montre que 94% des gens évaluent leur limite à 50 mails quotidiens avant de ressentir du stress.

Dans les faits, de nombreux employés se plaindraient de cette surcharge d’informations qui leur donne un sentiment d’impuissance, comme l’affirme Caroline Sauvajol-Rialland, maître de conférences à l’Université Catholique de Louvain et à Sciences Po Paris

Un côté très addictif

Comme dans toute relation, il y a un côté très addictif, et il fait toujours bon de vérifier que cette chère messagerie se porte bien. Ainsi, selon l’observatoire sur la responsabilité sociétale des entreprises (Orse), nous sommes 56% à consacrer plus de deux heures à notre messagerie et 65% à déclarer ne vérifier notre boîte qu’une fois par heure (alors que le vrai chiffre se situe plutôt sous la dizaine de minutes).

Et oui, il faut bien dire que nous sommes tous accrocs à notre messagerie (sans doute la faute à Sparrow et son application bien trop pratique). Bon, heureusement, nous sommes encore loin de Bill Gates et de ses 4 millions de mails reçus chaque jour (dont, bien entendu, 99,9% de spams). Mais oseriez-vous couper vos notifications après le travail et durant le week-end ?

« Hummm, je vais quand même la laisser, on ne sait jamais, mais promis je le mettrai de côté. »

Bon c’est pas tout mais j’ai des mails à traiter, place à l’infographie ci-dessous réalisée par master-degree-online.com.

l'e-mail m'a tuer, blog de l'agence digitale outils du web

l’e-mail m’a tuer

 

Source : Mashable 


L'auteur

Andreas

Consultant associé en communication digitale basé à Paris. Je conseille les entreprises dans l'élaboration de leur stratégie digitale afin d'améliorer leur présence sur internet et les réseaux sociaux.   www.odw.fr

Articles similaires



9 Commentaires


L’ouverture des e-mails en France ‹ Agence digitale ODW – Le blog
il y a 7 ans


[…] encore faut-il qu’ils soient ouverts par l’internaute (Cf. article « L’e-mail m’a tuer« ) et qu’ils s’affichent correctement à ce moment. Voici un état des lieux […]

L’e-mail m’a tuer [infographie] | Revue de Presse Madison Communication | Scoop.it
il y a 8 ans


[…] L’e-mail m’a tuer [infographie] From outilsduweb.com – Today, 12:35 PM […]

L’e-mail m’a tuer [infographie] | PHARMA GEEK | Scoop.it
il y a 8 ans


[…] L’e-mail m’a tuer [infographie] From outilsduweb.com – Today, 8:41 AM […]

L’e-mail m’a tuer [infographie] | Référencement internet | Scoop.it
il y a 8 ans


[…] L’e-mail m’a tuer [infographie] From outilsduweb.com – Today, 11:08 AM […]

Radio dance
il y a 8 ans


Infographie intéressante, mais pas mal de chiffres certainement faux.
247 ou 507 milliards de mails par jour… avec 71% de spam, ça réduit pas mal le nombre de vrais mails à traiter. Entre mon adresse mail pro et mes adresses persos, je suis plutôt à 90 – 95% de spams… donc qui ne font pas perdre de temps, vu qu’il suffit de les jeter (quand ils ne sont pas déjà automatiquement dans les courriers indésirables).

Ensuite, 94% des gens regardent leurs mails pro la nuit ? Euh… lol ? À part des entrepreneurs ou des admins sys, la plupart des gens ne lisent pas leurs mails pro chez eux.
On apprend aussi que les gens ne vont pas à la salle de bain pour se laver, mais pour consulter les mails…

    Andreas
    il y a 8 ans


    Merci pour votre message.
    Par nuit, je pense qu’il faut plutôt entendre soir (pas autant de nuances entre jour et nuit dans la langue de Shakespeare). On est bien entendu d’accord que peu de personnes consultent leur mails à 3h du mat’ !
    Quand à la salle de bain, « bathroom » fait plutôt référence à « toilettes » en anglais, je ne vous fais pas un dessin.

rédaction web
il y a 8 ans


C’est bien le cas pour tout le monde on dirait!
On fait face à cette épidémie du « trop d’e-mail » 🙂

Prestashop Tunisie
il y a 8 ans


Bonjour,
Vraiment je donne 10/10 pour cette infographie.
Et je confirme que « trop d’emails tuent l’email ». Contrairement à ce qu’il est couramment perçu, une base d’adresses email volumineuse n’est pas forcément synonyme de performances.


Laisser une réponse

 


bouton up
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez